NOU KA SONJÉ
 
NOU KA SONJE
Vign_fin_fin
ARCHEVEQUE MAURICE MARIE-SAINTE

Mgr Maurice Marie-Sainte est né à Balata, le 4 janvier 1928. Après des études au Canada, ordonné prêtre à Rome le 21 décembre 1955, il revient en Martinique mettre au service du diocèse ses compétences en Droit canon. Il est nommé aumônier de lycée, responsable de la pastorale des vocations puis vicaire général et Mgr Varin de la Brunelière le choisit comme évêque auxiliaire.

Mgr Maurice Marie-Sainte est nommé Évêque titulaire de Sciciliba le 19 décembre 1968 et consacré le 12 octobre 1969 par Mgr de la Brunelière entouré des Évêques de Guadeloupe, de Guyane, de la Caraïbe et de la France continentale. Trois ans plus tard, Mgr Maurice Marie-Sainte succédera pleinement à Mgr Varin de la Brunelière parti à la retraite.

Il reçoit le pallium, insigne propre au Pape et aux archevêques de Saint-Pierre et devient le deuxième archevêque de Saint-Pierre et de Fort-de-France, le 4 juillet 1972. Atteint par la limite d'âge à laquelle tout évêque doit désormais se soumettre, Mgr Maurice Marie-Sainte devait présenter au Pape Jean Paul II, la renonciation à la charge qu'il avait exercée pendant 35 ans.

Mano Radio Caraïbes

http://manoretro.unblog.fr/  
http://emission.unblog.fr/  
martel.loutoby@orange.fr  
http://fr-fr.facebook.com/  
http://www.manoradiocaraibes.com  
Portable:0696919145
Portable:0696840553

 
Vign_MARIE_SAINTE_MERCI


ARCHIVES

Maurice Marie-Sainte devenait évêque

Sandrine DE
SAINT-SERNIN
France-Antilles Martinique 11.10.2012

En octobre 1969, France-Antilles retraçait dans plusieurs de
ses éditions l'ordination épiscopale de Maurice Marie-Sainte. C'était la
première fois qu'un Martiniquais devenait évêque dans son diocèse d'origine.
Autre « événement » pour l'époque : la cérémonie était radiodiffusée... en
direct!

L'annonce de la cérémonie

Extrait de l'article paru le mercredi 8 octobre 1969

L'église de Martinique va vivre dimanche prochain à 16
heures en la cathédrale de Fort-de-France, un événement exceptionnel :
l'ordination épiscopale du père Marie Sainte, qui a été nommé évêque il y a
quelques semaines par sa sainteté Paul VI. C'est la première fois à la
Martinique qu'un évêque est nommé dans son diocèse d'origine, fait extrêmement
rare. Notons que le mot « sacre » a été supprimé depuis la réforme de la
liturgie et remplacé par « ordination épiscopale »

L'ordination épiscopale

Extrait de l'article paru le lundi 13 octobre 1969

Premier évêque martiniquais, Monseigneur Marie-Sainte a été
consacré hier par Monseigneur Varin de la Brunelière, entouré des évêques de la
Caraïbe et du représentant de l'église de France, Mgr de Provenchère.

L'émotion de l'évêque

Extrait de l'article paru le lundi 13 octobre 1969


« Cette charge, je veux l'exercer comme un serviteur »
devait déclarer le nouvel évêque au cours de son allocution, la voix chargée
d'émotion. Monseigneur Marie-Sainte se dévoue depuis 27 ans pour son diocèse.

Extrait de l'article paru le samedi 11 octobre 1969

« Prêtre parmi les prêtres chrétiens, parmi les chrétiens,
je ne suis pas l'évêque d'une fraction mais l'évêque de tous » .

Enfant de Balata, Monseigneur Marie-Sainte après la
formation reçue au collège technique de Fort-de-France, puis au Séminaire-Collège
partit se préparer au sacerdoce au Canada puis à Rome. Après 10 ans d'absence,
il est revenu comme prêtre à la Martinique. Aumônier du lycée d'abord, puis
responsable de la pastorale des vocations, vicaire général enfin.

Extrait de l'article paru le lundi 13 octobre 1969

Dès midi, la foule avait envahi les nefs de la cathédrale et
plus nombreux encore furent les fidèles debout dans le square et les rues
adjacentes qui ne purent y pénétrer. C'est dans un « tutti » de grandes orgues
et de vivas suivi d'une houle d'applaudissement roulant de bancs en bancs
jusqu'au choeur que le cortège apparut : le Suisse en tenue d'apparat, les
prêtres qui allaient concélébrer le sacrifice de l'eucharistie, les laïcs et
les religieuses représentant l'église de Martinique » ; les évêques de la
Caraïbe, Monseigneur Henry Varin de la Brunelière, archevêque des Antilles et
de la Guyane, consécrateur principal et les enfants de choeur en aube blanche.
... /...

Dans un souci d'humilité et de simplicité, il n'y avait pas
de « représentation officielle » à cette cérémonie qui ne devait être qu'un
geste de foi dans une communauté chrétienne. Monsieur le préfet Béziau et
madame, le général Reyault d'Allones et madame, le colonel Rimize et madame y
participaient.


SOURCE : Sandrine DE SAINT-SERNIN France-Antilles
Martinique 11.10.2012

Lire L’article Intégral Cliquez ICI

http://www.martinique.franceantilles.mobi/actualite/une/maurice-marie-sainte-devenait-eveque-11-10-2012-177082_23.php
 
Vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte


10.Mgr Maurice
Rigobert Marie-Sainte (1972-2004)

L'Archidiocèse de Saint-Pierre et Fort-de-France (en latin
de curie : Archidioecesis Arcis Gallicae et S. Petri o Martinicensis) est une
circonscription ecclésiastique de l’Église catholique romaine dans les
Caraïbes, avec sièges à Saint-Pierre et Fort-de-France, dans l’île de la
Martinique. L’archidiocèse de Saint-Pierre et Fort-de-France est métropolitain
et ses diocèses suffragants sont Basse-Terre et Pointe-à-Pitre et Cayenne.

L’archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France est Mgr
Michel Méranville qui est membre de la Conférence épiscopale de France et de la
Conférence épiscopale des Antilles1.

Historique

La Martinique ne compte qu'un seul Diocèse qui porte le
titre de Saint-Pierre et Fort-de-France.

Le diocèse de Martinique-Fort-de-France-et-Saint-Pierre a
été érigé le 27 septembre 1850 par le Pape Pie IX avec siège épiscopal à
Fort-de-France et était alors suffragant de l'archidiocèse de Bordeaux. Le 12
septembre 1853, le siège épiscopal est transféré à Saint-Pierre, qui est alors
la capitale économique et intellectuelle de l'île (le petit Paris des
Antilles), en la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption érigée dans le quartier
du Mouillage. Suite à la destruction de celle-ci et de la ville de Saint-Pierre
lors de l'éruption de la montagne Pelée en 1902, le siège épiscopal est
rapatrié en la cathédrale Saint-Louis de Fort-de-France le 8 mai 1902. Le
diocèse devient suffragant de la Congrégation pour la propagation de la foi en
1905.

Le diocèse de Martinique-Fort-de-France-et-Saint-Pierre est
élevé en archidiocèse de Saint-Pierre et Fort-de-France le 30 septembre 1967
par le Pape Paul VI.

Territoire

L'archidiocèse de Saint-Pierre et Fort-de-France comprend
l'ensemble de l'île de la Martinique. Sa superficie est de 1 080 km². Il est
archidiocèse métropolitain de la Province ecclésiastique des Antilles et de la
Guyane, qui englobe les diocèses de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre (îles de
Guadeloupe) et Cayenne (Guyane française) qui lui sont suffragants.

Le siège épiscopal est à Fort-de-France dans la cathédrale
Saint-Louis et à Saint-Pierre dans la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption.

Le territoire est divisé en 47 paroisses.

Les évêques puis archevêques de Saint-Pierre et
Fort-de-France[modifier]

 1.Mgr
Étienne-Jean-François Le Herpeur (1850-1858)

 2.Mgr Louis-Martin
Porchez (1858-1860)

 3.Mgr Amand-Joseph
Fava (1871-1875)

 4.Mgr
Julien-François-Pierre Carméné (1875-1897)

 5.Mgr
Étienne-Joseph-Frédéric Tanoux (1898-1899)

 6.Mgr Marie-Charles-Alfred
de Cormont (1899-1911)

 7.Mgr
Joseph-Félix-François Malleret (1912-1914)

 8.Mgr
Paul-Louis-Joseph Lequien (c.s.sp.) (1915-1941)

 9.Mgr
Henri-Marie-François Varin de la Brunelière (c.s.sp.)(1941-1972), devint
archevêque

 10.Mgr Maurice
Rigobert Marie-Sainte (1972-2004)

 11.Mgr Gilbert Marie
Michel Méranville (2004- )

SOURCE   WIKIPEDIA------
LIRE LA SUITE VEUILLEZ CLIQUER ICI

http://fr.wikipedia.org/wiki/Archidioc%C3%A8se_de_Saint-Pierre_et_Fort-de-France 

Évêques originaires du diocèse de Saint-Pierre et
Fort-de-France[modifier]

 Mgr Michel
Méranville, archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France

 Mgr Maurice
Marie-Sainte, archevêque émérite de Saint-Pierre et Fort-de-France

 

Suffragants[modifier]

 
L'archidiocèse est métropolitain des deux diocèses
suffragants ci-dessous avec lesquels il forme la province ecclésiastique de
Saint-Pierre et Fort-de-France :

 

  

 


Mano RCI-Emission Créole « Sa Zot Ka Fe ») Invité :
Maurice  Marie-Sainte-Archevêque de la
Martinique- 1999-Vol.04--et Fin

Maurice_Marie-Sainte-Archeveque_de_la_Martinique-Sa_zot_ka_Fe-Vol_04-1999-FINd
 

vign_OK-14

vign_OK-12

vign_OK-11

vign_OK-10

vign_OK-9

vign_OK-2

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-9

vign_CATHDR_1

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-8

vign_MARIE_SAINTE_MERCI-2
 

vign_MARIE_SAINTE_MERCI

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-4

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-2

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-1

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-5

vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-7

vign_OK-2

vign_OK-8

vign_OK-7
 
 
Vign_MARIE_SAINTE_MERCI-2
 
Vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte
 
Vign_l-eglise-de-fort-de-france-martinique-amerique-du-sud_91456
 
Vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-6
 
Vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte-2
 
Vign_OK-14
 
Vign_Nou_ka_sonje_maurice_marie_sainte
Premier évêque martiniquais,
Monseigneur Marie-Sainte a été
consacré hier par Monseigneur
 Varin de la Brunelière, entouré des évêques de la
Caraïbe et du représentant de
 l'église de France, Mgr de Provenchère.
 
 
Vign_basse-pointe-g
 
Vign_eveque
Le prêtre de la cathédrale de Fort de France
Michel Méranville, 68 ans, a été nommé archevêque, en remplacement de Mgr
Maurice Marie sainte, atteint par la limite d'âge.
Michel Méranville a été informé par le délégué apostolique de
Trinidad de sa nomination à la tête de l'archidiocèse de Fort de France, qui
comprend également les diocèses de Gaudeloupe et de Guyane. L'annonce lui a été
faite il y a quelques jours par téléphone, mais il était tenu au secret jusqu'à
ce matin jeudi. "Je savais que je pourrais être sur la liste", confie-t-il,
"mais je ne m'y attendais pas, d'autant plus que j'ai été opéré d'un cancer
récemment, et je pensais qu'on tiendrait compte de mon état de santé et de mon
âge, car j'ai tout de même 68 ans". Michel Méranville était jusque-là prêtre à
la cathédrale de Fort de France et il a passé la majorité de son ministère en
Martinique. Originaire du Vauclin, il y a fait ses études primaires avant
d'entrer au Séminaire Collège de Fort de France puis à la "Maison des petits
clercs de Saint Joseph", dans la Drôme. C'est à Rome, à l'université Urbanania
qu'il obtient son baccalauréat en philosophie et sa licence en théologie.
M.Faustin, ancien camarade de classe de CM2, se souvient d'un élève "réservé,
très doué en français et en dessin, porté sur l'exercice des pratiques
religieuses, et déjà très sage". Michel Méranville succède ainsi à Maurice
Mariesainte, qui à 75 ans, a atteint la limite d'âge autorisée par le droit
canonique pour exercer la charge d'evêque. Maurice Marie sainte avait été nommé
en 1968 à l'âge de 40 ans, son "mandat" a ainsi duré 35 ans. L'archevêque de
Fort de France a la charge de 47 paroisses avec 298.000 fidèles sur 400.000
habitants, selon les chiffres du Vatican.

Source: Maximini.com
 
Vign_14-mgr-marie-sainte-mgr-sankale-mgr-panafieu
Mgr Marie-Sainte, Mgr Sankalé et Mgr Panafieu
 
Vign_3dd1503eeeab6171757fe362d0df3ee6
Extrait de l'article paru le lundi 13 octobre 1969Premier évêque martiniquais, Monseigneur Marie-Sainte a été consacré hier par Monseigneur Varin de la Brunelière, entouré des évêques de la Caraïbe et du représentant de l'église de France, Mgr de Provenchère.
 
Vign_OK-6
 
Vign_MARIE_SAINTE_MERCI
Extrait de l'article paru le samedi 11 octobre 1969« Prêtre parmi les prêtres chrétiens, parmi les chrétiens, je ne suis pas l'évêque d'une fraction mais l'évêque de tous » .Enfant de Balata, Monseigneur Marie-Sainte après la formation reçue au collège technique de Fort-de-France, puis au Séminaire-Collège partit se préparer au sacerdoce au Canada puis à Rome. Après 10 ans d'absence, il est revenu comme prêtre à la Martinique. Aumônier du lycée d'abord, puis responsable de la pastorale des vocations, vicaire général enfin.
 
Vign_MARIE_SAINTE_MERCI-2


Maurice Rigobert Marie-Sainte (4 janvier 1928,
Fort-de-France) est un ecclésiastique catholique martiniquais. Il fut
Archevêque de Fort-de-France et Saint-Pierre de 1972 à 2004. Il est
actuellement Archevêque émérite de Fort-de-France et Saint-Pierre.

 
Vign_MARIE_SAINTE_MERCI
© 2010
Créer un site avec WebSelf