NOU KA SONJÉ
 
Vign_17632265_1506031602748626_1985538670700480365_o
NOU KA SONJÉ PÈRE JEAN-MICHEL
 
GASTON JEAN-MICHEL EST NÉ LE 18 DÉCEMBRE 1911 À FORT-DE-FRANCE ET Y EST DÉCÉDÉ LE 21 AVRIL 2015 À L’ÂGE DE 103 ANS. SA MÈRE ÉTAIT ORIGINAIRE DU LORRAIN ET SON PÈRE DU DIAMANT.
 
CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT POUR ÉCOUTER LA RADIO - MERCI :
 
 
IL FUT ORDONNÉ PRÊTRE LE 21 DÉCEMBRE 1935, NOMMÉ VICAIRE EN 1936, PUIS CURÉ EN 1937. IL DÉBUTE EN 1939 AU MORNE-VERT ET AU CARBET. IL A EXERCÉ DANS BEAUCOUP DE PAROISSES NOTAMMENT À TERRES-SAINVILLE FORT-DE-FRANCE, ET À LA REDOUTE À PLUS DE 75 ANS PASSÉS. 
IL FUT TRÈS ENGAGÉ DANS LA VIE LOCALE ET FUT ENTRE AUTRE :
 
- DIRECTEUR DES OEUVRES CATHOLIQUES À PARTIR DE 1967
- FONDATEUR DU MOUVEMENT RURAL DE LA JEUNESSE CHRÉTIENNE
- RESPONSABLE DES ÉMISSIONS RADIO ET TÉLÉ SUR LE SERVICE PUBLIC
- FONDATEUR DE LA JEUNESSE AGRICOLE CATHOLIQUE
- CRÉATEUR DE RADIO SAINT-LOUIS EN 1982 ET FERVENT ANIMATEUR
- AUMÔNIER DES HÔPITAUX ET PRISONS JUSQU’À L’ÂGE DE 102 ANS
- ETC 
 
IL FUT NOMMÉ EN 2009 À ROME, PAR LE PAPE BENOÎT XVI, PRÉLAT D’HONNEUR DE SA SAINTETÉ.
EN RETRAITE À PARTIR DE 1997, IL A CONTINUÉ TRES ACTIVEMENT SON OEUVRE NOTAMMENT EN TANT QU’AUMÔNIER DES HÔPITAUX ET DES PRISONS. IL VIVAIT ALORS AU FOYER DES PRÊTRES DE REDOUTE FORT-DE-FRANCE.
IL MEURT À L’HÔPITAL DE MEYNARD FORT-DE-FRANCE ET SES OBSÈQUES ONT EU LIEU À LA CATHÉDRALE SAINT-LOUIS DE FORT-DE-FRANCE PAR MONSEIGNEUR DAVID MACAIRE. IL A ÉTÉ INHUMÉ AU DIAMANT, COMMUNE D’ORIGINE DE SON PÈRE.
JE TENAIS TOUT PARTICULIÈREMENT À VOUS OFFRIR CETTE ARCHIVE QUE J’ESPÈRE VOUS ÉCOUTEREZ AVEC ATTENTION. IL A PARTICIPÉ À PLUS DE 50 ÉMISSIONS AVEC VOTRE SERVITEUR ET C’EST LE PREMIER PRÊTRE À PARLER CRÉOLE À LA RADIO. LE PÈRE JEAN-MICHEL FAIT PARTIE DE NOTRE PATRIMOINE, DE NOTRE HISTOIRE. UN PEUPLE QUI N’A PAS DE MÉMOIRE EST UN PEUPLE PERDU.
 
MANO LOUTOBY LE MARDI 28-MARS-2017
 
PS : NOUS PENSONS QUE LA COMMUNE DE MORNE VERT DONNERA SON NOM À UNE RUE SI CE N’EST PAS DÉJÀ FAIT.
 
CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT POUR ÉCOUTER LA RADIO - MERCI :
 
 
 
Vign_ANTRE_LE_BON_EXEMPLE-3
Père Jean-Michel, le doyen des prêtres

Père Jean-Michel


De mère lorrinoise et de père diamantinois,
Gaston Jean-Michel est né le 18 décembre 1911 à Fort-de-France.
C'est à la cathédrale qu'il a été baptisé le 24 janvier 1912
et a été ordonné dans la même église en 1935. En 1923, il entre au Séminaire Collège. En 1929, il part au Séminaire Saint-Eugène à Alger. 1935, il réussit l'examen permettant l'accès aux fonctions de prêtre et revient en Martinique. Le 21 décembre 1935, Gaston Jean-Michel est ordonné prêtre.
Il commence sa carrière en 1939 dans le milieu rural au Morne-Vert et au Carbet, au cœur du monde paysan. Il est à l’origine de plusieurs organismes, notamment, de la Jeunesse agricole catholique qui deviendra plus tard le Mouvement rural de la jeunesse chrétienne. Ces organismes avant-gardistes ont été le fer de lance de la conquête du foncier agricole. Des structures qui continuent encore à fonctionner. Il a inspiré des personnes issues de tous les courants politiques, indépendantistes, progressistes, socialistes…
Il a exercé dans plusieurs paroisses de la capitale, notamment aux Terres-Sainville où, en 1967, il a remplacé le célèbre père Lavigne. Puis il s'occupera de la direction des œuvres catholiques. A l'âge de 75 ans, il se retrouve à l'église de Redoute. Il fonde en 1982 Radio-Saint-Louis.
En 2009, il est nommé Prélat d'honneur de sa Sainteté, le pape Benoît XVI, à Rome.
Officiellement à la retraite depuis 1997 il est l’un des prêtres les plus actifs. Il s'occupe de l'aumônerie de l'hôpital Pierre-Zobda-Quitman (CHU) et assure la messe tous les dimanches à la prison de Ducos à destination des détenus. Dans son appartement de retraite, il est très sollicité pour des conseils, des confessions ou des confidences.

Lire L’article intégral Veuillez cliquez ICI
http://www.vieetpartage.com/martinique/pere-jean-michel-le-doyen-des-pretres-a-100-ans/information-1-37-664.aspx
 
 
 
 
Vign_NgAzADQANgAwADkANgA4ADcAOAAyADkAMAAyADIANQAwADAA
FORT-DE-FRANCE

100 ans pour le doyen des prêtres
Adams KWATEHFrance-Antilles Martinique17.12.2011
 
Ce dimanche à 10 heures, Monseigneur Méranville va concélébrer à la cathédrale Saint-Louis, la messe avec une personnalité qui lui est familière et proche : le père Gaston Jean-Michel.


Une cérémonie qui sera empreinte d'émotion car elle marque un événement qui n'arrive pas tous les jours, même dans le monde des hommes d'église : avoir cent ans. Ce lieu est bien connu du nouveau venu dans le cercle des centenaires, car le Père Jean-Michel y a célébré de très nombreuses messes ou autres rencontres religieuses, mais c'est aussi dans cette cathédrale qu'il avait été baptisé le 24 janvier 1912. Il a été ordonné dans la même enceinte en 1935. Par la suite, ce Foyalais pur jus, va exercer dans plusieurs paroisses de la capitale, par exemple aux Terres-Sainville où, en 1967, il a remplacé l'emblématique père Lavigne, ami de Césaire. Il quittera ce secteur populaire pour monter plus haut à Plateau-Fabre où il va s'occuper de la direction des ?oeuvres catholiques. Et, à l'âge de tirer sa révérence, soit 75 ans, il se retrouve à l'église de Redoute. Cet homme de communication hors pair, va fonder Radio Saint-Louis, toujours à Fort-de-France. La voie des ondes reste encore pour lui, le moyen d'être en contact avec les ouailles car ses chroniques et ses lectures de la Bible sont des moments privilégiés pour les fidèles maintenus à domicile.

DIGNITÉ AUX HOMMES ET AUX FEMMES

La retraite ne l'empêche pas non plus de s'occuper de l'aumônerie de l'hôpital Pierre-Zobda-Quitman. Également, il se rend tous les dimanches à la prison de Ducos pour célébrer la messe à destination des détenus.

Un parcours foyalais. Pourtant il avait commencé sa carrière dans le milieu rural au Morne-Vert et au Carbet, au coeur du monde paysan. Nous sommes en 1939, soit moins de 100 ans après l'abolition de l'esclavage. Dans cet univers où il n'y avait que des illettrés qui pratiquaient le travail de la terre, il a su donner une dignité aux hommes et aux femmes. D'où la création de la Jeunesse agricole catholique qui deviendra plus tard le Mouvement rural de la jeunesse chrétienne. Ces organismes avant-gardistes ont été le fer de lance de la conquête du foncier agricole.

Le père Jean-Michel revendique une étiquette difficile à obtenir chez un homme d'église de sa génération, celle d'avoir inspiré des personnes issues de tous les courants politiques qui vont des indépendantistes aux progressistes, en passant les socialistes. Le défilé des élus et des personnalités dans son appartement de retraite, montre à quel point le vieux prêtre est sollicité pour des conseils, à moins que ce ne soit des confessions ou des confidences.

Dans la très nombreuse assistance qui prendra d'assaut la cathédrale demain matin, il y aura « les disciples » de la première heure, mais aussi des anonymes pour dire des textes sacrés et remercier un homme ouvert à tous les souffles du monde.
- REPÈRES

18 décembre 1911

De mère lorrinoise et de père diamantinois, Gaston Jean-Michel est né le 18 décembre 1911 à Fort-de-France. En 1923, il est entré au Séminaire Collège. En 1929, il part au Séminaire Saint-Eugène à Alger. 1935, il réussit l'examen permettant l'accès aux fonctions de prêtre et revient en Martinique. Le 21 décembre 1935, Gaston Jean-Michel est ordonné prêtre. Il est à la retraite officiellement depuis 1997. En 2009, il est nommé Prélat d'honneur de sa Sainteté, le pape Benoît XVI, à Rome.

Au nom du Père

L'hommage au père Jean-Michel commencera par le mot d'accueil de Laure Baudin, une ancienne de la Jeunesse agricole catholique. Elle évoquera le parcours de cet homme animé par un catholicisme social très actif. Elle rappellera, la longue conquête qui avait mené à des congrès et des rendez-vous qui ont abouti à la réalisation de structures qui continuent encore à fonctionner.

SOURCE : Adams KWATEHFrance-Antilles Martinique -17.12.2011


http://www.martinique.franceantilles.fr/regions/centre/100-ans-pour-le-doyen-des-pretres-17-12-2011-137169.phpFORT  
 

vign_ANTRE_LE_BON_EXEMPLE-3

vign_Pere_Jean_Michel-1

vign_Pere_Jean_Michel-2

vign_Pere_Jean_Michel-3

vign_Pere_Jean_Michel-4

vign_Pere_Jean_Michel-5

vign_Pere_Jean_Michel-6

vign_Pere_Jean_Michel-7

vign_Pere_Jean_Michel-8

vign_Pere_Jean_Michel-9
 

vign_Pere_Jean_Michel-20

vign_Pere_Jean_Michel-19

vign_Pere_Jean_Michel-18

vign_Pere_Jean_Michel-17

vign_Pere_Jean_Michel-16

vign_Pere_Jean_Michel-15

vign_Pere_Jean_Michel-14

vign_Pere_Jean_Michel-13

vign_Pere_Jean_Michel-9

vign_Pere_Jean_Michel-1
 
Vign_7e2035b569facf709a215c8916e751fe
PÈRE JEAN-MICHEL, DOYEN DES PRÊTRES MARTINIQUAIS
 : « L'insubordination fondamentale de la jeunesse m'inquiète »


Adams KWATEH- France-Antilles Martinique27.11.2010

Le doyen des prêtres en Martinique observe avec douleur les violences dont les jeunes sont à la fois les auteurs et les principales victimes. Rencontre.
A la prochaine Fête des Innocents, le 28 décembre prochain, il va fêter ses 99 ans. Il est le plus vieux prêtre de la Martinique et, à ce titre il avait été élevé au rang de Prélat de sa sainteté. Un titre honorifique qui le placerait dans le cortège du pape, lors d'un déplacement ou à une cérémonie. En 1939, quatre ans après son ordination comme prêtre, il se lançait dans le sillage d'un prêtre belge l'abbé Cardyn autour de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne). Un mouvement destiné au départ à contrarier l'expansion du communisme vers les jeunes. Mais l'intention du jeune prêtre qu'il était à la paroisse du Morne-Vert n'était pas d'appliquer ce modèle européen en Martinique. « J'ai voulu sortir la jeunesse martiniquaise de l'exploitation des possédants » . Un réformiste social qui voit une continuité historique entre le sort des jeunes martiniquais des années 1940 et ceux d'aujourd'hui. « Hier je luttais contre la situation d'une jeunesse exploitée. Aujourd'hui, je tiens à dénoncer une jeunesse dévoyée par des gens qui l'orientent vers l'argent, le plaisir et la drogue » . Il explique, dans les détails, les souffrances que ces phénomènes entraînent dans les familles. « Je vois tous les jours des parents complètement démunis devant autant de ravages. La situation s'est aggravée parce que les acteurs de l'Education nationale ne sont plus respectés » .
« Une Martinique ouverte sur le monde et en paix avec elle-même »
Pour l'homme d'église, le problème fondamental tient à : « L'insubordination fondamentale de la jeunesse » . Outre les cas extrêmes mais de plus en plus fréquents de meurtres de jeunes par des jeunes, le prêtre stigmatise la banalisation des violences faites aux enseignants et aux parents. « On a donné aux enfants le droit de dénoncer l'excès des adultes. Ce qui est une bonne chose. Mais ils l'ont transformé en outil contre leurs parents » .
Le père Jean-Michel, garde un lien essentiel avec les jeunes en prison. Car il intervient dans le milieu carcéral deux fois par semaine : dimanche pour dire la messe et vendredi pour écouter la confession. Ultime conseil à destination des parents, des élus et des autorités : « Ne laissons pas l'éducation de nos enfants dans les mains de ceux qui n'ont pas d'idéal » . Derrière ce voeu se cache le souhait de voir « une Martinique ouverte sur le monde et en paix avec elle-même » .

SOURCE : Adams KWATEH-France-Antilles Martinique-27.11.2010

http://www.martinique.franceantilles.fr/regions/departement/pere-jean-michel-doyen-des-pretres-martiniquais-l-insubordination-fondamentale-de-la-jeunesse-m-inquiete-27-11-2010-93723.php  
 
 
 
 
 
Mano Radio Caraïbes
Emission Creole ‘Le Bon Exemple’’
Invité : Père Jean-Michel, le doyen des prêtres
Le -22- Décembre -2001-Vol-04
Ecoutez : Le Bon exemple  Cliquez ICI
Mano_Radio_Caraibes-Emission_le_Bon_Exemple-Invite_Pere_Jean_Michel-audio_Vol_4
 

Mano Radio Caraïbes
Emission Creole ‘Le Bon Exemple’’
Invité : Père Jean-Michel, le doyen des prêtres
Le -22- Décembre -2001-Vol-05
 Ecoutez : Le Bon exemple Cliquez ICI

Mano_Radio_Caraibes-Emission_le_Bon_Exemple-Invite_Pere_Jean_Michel-audio_Vol_5-et_fin
 
Mano LOUTOBY & Edouard HERELLE-
Emission La tradition martiniquaise –
Invité - PÈRE JEAN-MICHEL,
DOYEN DES PRÊTRES MARTINIQUAIS
-Vol.01-( 4-04-1999)
Mano_LOUTOBY_Edouard_HERELLE-Emission_La_tradition_martiniquaise_–Invite_PERE_JEAN-MICHEL__DOYEN_DES_PRETRES_MARTINIQUAIS-Vol_01-ok
 
Mano LOUTOBY & Edouard HERELLE-
Emission La tradition martiniquaise –
Invité - PÈRE JEAN-MICHEL,
DOYEN DES PRÊTRES MARTINIQUAIS
-Vol.02-et fin-( 4-04-1999)
Mano_LOUTOBY_Edouard_HERELLE-Emission_La_tradition_martiniquaise_–Invite_PERE_JEAN-MICHEL__DOYEN_DES_PRETRES_MARTINIQUAIS-Vol_02-fin-
 
Vign_Pere_Jean_Michel-11
 
Vign_Pere_Jean_Michel-4
 
Vign_Pere_Jean_Michel-3
 
Vign_Pere_Jean_Michel-18
 
Vign_1d44592cb3c12f9746d58b5c94424b36
 
Vign_ANTRE_LE_BON_EXEMPLE-3
 
Vign_Pere_Jean_Michel-1
 
Vign_Pere_Jean_Michel-2
 
Vign_Pere_Jean_Michel-3
 
Vign_Pere_Jean_Michel-4
 
Vign_Pere_Jean_Michel-5
 
Vign_Pere_Jean_Michel-6
 
Vign_Pere_Jean_Michel-7
 
Vign_Pere_Jean_Michel-9
 
Vign_Pere_Jean_Michel-11
 
Vign_Pere_Jean_Michel-18
 
Vign_Pere_Jean_Michel-h
 
Vign_1d44592cb3c12f9746d58b5c94424b36
 
Vign_Pere_Jean_Michel-merci
 
Vign_pere-photo-500-ok
 
GASTON JEAN-MICHEL EST NÉ LE 18 DÉCEMBRE 1911 À FORT-DE-FRANCE ET Y EST DÉCÉDÉ LE 21 AVRIL 2015 À L’ÂGE DE 103 ANS. SA MÈRE ÉTAIT ORIGINAIRE DU LORRAIN ET SON PÈRE DU DIAMANT.
 
CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT POUR ÉCOUTER LA RADIO - MERCI :
 
 
IL FUT ORDONNÉ PRÊTRE LE 21 DÉCEMBRE 1935, NOMMÉ VICAIRE EN 1936, PUIS CURÉ EN 1937. IL DÉBUTE EN 1939 AU MORNE-VERT ET AU CARBET. IL A EXERCÉ DANS BEAUCOUP DE PAROISSES NOTAMMENT À TERRES-SAINVILLE FORT-DE-FRANCE, ET À LA REDOUTE À PLUS DE 75 ANS PASSÉS. 
IL FUT TRÈS ENGAGÉ DANS LA VIE LOCALE ET FUT ENTRE AUTRE :
 
- DIRECTEUR DES OEUVRES CATHOLIQUES À PARTIR DE 1967
- FONDATEUR DU MOUVEMENT RURAL DE LA JEUNESSE CHRÉTIENNE
- RESPONSABLE DES ÉMISSIONS RADIO ET TÉLÉ SUR LE SERVICE PUBLIC
- FONDATEUR DE LA JEUNESSE AGRICOLE CATHOLIQUE
- CRÉATEUR DE RADIO SAINT-LOUIS EN 1982 ET FERVENT ANIMATEUR
- AUMÔNIER DES HÔPITAUX ET PRISONS JUSQU’À L’ÂGE DE 102 ANS
- ETC 
 
IL FUT NOMMÉ EN 2009 À ROME, PAR LE PAPE BENOÎT XVI, PRÉLAT D’HONNEUR DE SA SAINTETÉ.
EN RETRAITE À PARTIR DE 1997, IL A CONTINUÉ TRES ACTIVEMENT SON OEUVRE NOTAMMENT EN TANT QU’AUMÔNIER DES HÔPITAUX ET DES PRISONS. IL VIVAIT ALORS AU FOYER DES PRÊTRES DE REDOUTE FORT-DE-FRANCE.
IL MEURT À L’HÔPITAL DE MEYNARD FORT-DE-FRANCE ET SES OBSÈQUES ONT EU LIEU À LA CATHÉDRALE SAINT-LOUIS DE FORT-DE-FRANCE PAR MONSEIGNEUR DAVID MACAIRE. IL A ÉTÉ INHUMÉ AU DIAMANT, COMMUNE D’ORIGINE DE SON PÈRE.
JE TENAIS TOUT PARTICULIÈREMENT À VOUS OFFRIR CETTE ARCHIVE QUE J’ESPÈRE VOUS ÉCOUTEREZ AVEC ATTENTION. IL A PARTICIPÉ À PLUS DE 50 ÉMISSIONS AVEC VOTRE SERVITEUR ET C’EST LE PREMIER PRÊTRE À PARLER CRÉOLE À LA RADIO. LE PÈRE JEAN-MICHEL FAIT PARTIE DE NOTRE PATRIMOINE, DE NOTRE HISTOIRE. UN PEUPLE QUI N’A PAS DE MÉMOIRE EST UN PEUPLE PERDU.
 
MANO LOUTOBY LE MARDI 28-MARS-2017
 
PS : NOUS PENSONS QUE LA COMMUNE DE MORNE VERT DONNERA SON NOM À UNE RUE SI CE N’EST PAS DÉJÀ FAIT.
 
 
© 2010
Créer un site avec WebSelf