NOU KA SONJÉ
 
 
Vign_52

VIOLENCES
Maurice Euloga tué d'un coup de couteau
R.L.France-Antilles Martinique07.03.2013

L'ancien animateur sur Martinique Première et ATV, très connu dans le milieu culturel, a succombé à ses blessures mardi soir, à l'issue d'une bagarre au Lamentin. L'auteur présumé des faits, âgé de 64 ans, s'est présenté hier au commissariat.
Une bagarre qui a mal tourné, autour d'une partie de dominos et sur fond d'alcool. Pour l'instant, c'est l'hypothèse avancée pour expliquer la mort de Maurice Euloga, 52 ans, mardi soir au Lamentin. L'ancien animateur de Télé Martinique et d'ATV est décédé vers 23 heures au CHU Pierre Zobda Quitman de Fort-de-France des suites de ses blessures.

Trois heures plus tôt, à proximité d'un bar situé rue Gueydon au quartier Croix Mission, dans le bourg du Lamentin, un premier différend aurait éclaté entre Maurice Euloga et un homme de 64 ans. Les deux se connaissent et se fréquentent régulièrement. Ils avaient l'habitude de se disputer, de source proche de l'enquête.
Mardi soir, le litige entre eux aurait tourné autour d'une partie de dominos. La consommation d'alcool a envenimé les choses.
Et, des mots, les deux hommes en viennent rapidement aux mains. Une bagarre éclate.
C'est dans ce contexte qu'un coup de couteau aurait été porté. Maurice Euloga a été atteint au niveau du coeur et s'est alors vidé de son sang. À l'arrivée des secours, le quinquagénaire était encore conscient.
Pris en charge par les pompiers, il est décédé peu après son admission au service des Urgences.
AUTOPSIE AUJOURD'HUI
Les policiers du Lamentin qui se sont déplacés sur place n'ont, en revanche, pas pu interpeller le suspect le soir des faits, celui-ci ayant déjà quitté les lieux. Mais l'auteur présumé des faits, se sachant recherché, s'est rendu de lui-même hier matin, en se présentant au commissariat de police. Il ne serait pas connu de la justice.
Son audition se poursuivait hier pour comprendre dans quel contexte Maurice Euloga a été tué et si son meurtrier avait, ou non, une intention d'homicide. L'enquête a été confiée au groupe criminel de la sûreté départementale. Une autopsie du corps de la victime doit être pratiquée aujourd'hui.
À l'issue de sa garde à vue, l'auteur présumé des faits devrait être présenté au parquet de Fort-de-France qui décidera des chefs de poursuite à son encontre.


Avant de connaître une longue descente aux enfers, ses concerts et ses animations originales avaient créé un grand lien social auprès des jeunes notamment. La disparition brutale de Maurice Euloga laisse un grand vide dans le monde culturel et en particulier dans le créneau des événementiels populaires.
Sportif, joueur de hand-ball depuis son adolescence, puis employé du SERMAC dans les années 1985, Maurice Euloga était passé maître dans l'art de trouver des concepts nouveaux, des animations originales très appréciées par les nombreux jeunes abonnés au Forum Frantz Fanon, le mercredi après-midi. Des idées, il en avait tout un rayon, des idées « folles » parfois, mais qui marchaient à tous les coups! Son bébé, à coup sûr, a été le fameux « Mo club Mo » qui a battu des records d'affluence, avec des milliers de jeunes réunis le mercredi au Forum pour faire la fête et applaudir les artistes à la mode. Les pionniers du Ragga-muffin s'en souviennent, de Général Tchô à Daddy Pleen, en passant par Don Miguel, Daddy Harry, Métal Sound, ou Majestic... Maurice Euloga a aussi signé d'autres grands moments de délire comme : l'élection des « gras-doubles » , « Micanocturne » , une sorte de parade de la mi-carême, sans parler de plusieurs hommages rendus aux artistes. Citons aussi l'hommage rendu à Eugène Mona au Parc des Floralies des Trois-Îlets, ou celui, plus récent, à Max Ransay.
En télévision, l'animateur a signé des beaux divertissements comme « Chapo bakwa » , « Konn lambi » en période de vacances ou « Kannari » en direction des aînés. Maurice Euloga a aussi eu son heure de gloire en radio, à Balisier et Média-tropical notamment.
Mais tout n'a pas toujours été rose pour le père du « Mo club Mo » qui a connu une longue descente aux enfers par la suite. Une période pénible au cours de laquelle il avait même décidé d'écrire un livre.
Michel Thimon
SOURCE : R.L.France-Antilles Martinique07.03.2013
http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/maurice-euloga-tue-d-un-coup-de-couteau-195987.php  
 
 

 
 
 
 
 
 
 

vign_56

vign_4

vign_53

vign_8

vign_44

vign_52

vign_45

vign_22

vign_2

vign_54
 

vign_5

vign_49

vign_3

vign_25

vign_12

vign_28

vign_30

vign_40

vign_45

vign_11
 
Vign_Maurice_Euloga-Nou_Ka_Sonje---
 
 
Vign_196310_fam_13860_01_02_02_164x123p

Le meurtrier présumé de Maurice Euloga écroué
R.L.France-Antilles Martinique-09.03.2013
L'homme de 64 ans suspecté d'avoir porté un coup de couteau en plein coeur a été mis en examen hier pour meurtre et placé en détention provisoire.
Après deux jours de garde à vue, le meurtrier présumé de Maurice Euloga a été déféré hier matin au parquet de Fort-de-France, qui a ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire. À l'issue, cet homme de 64 ans a été présenté au juge d'instruction pour sa mise en examen. Il a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos.
Mercredi matin, il s'était rendu de son propre chef au commissariat de police, avouant son geste. La veille, vers 20 heures, à proximité d'un bar situé rue Gueydon au quartier Croix Mission, dans le bourg du Lamentin, il s'était violemment disputé avec Maurice Euloga, l'ancien animateur télé sur Martinique Première et ATV. C'est une partie de dominos qui aurait mal tourné entre les deux hommes qui se connaissaient et avaient l'habitude de se chamailler. L'alcool aurait envenimé les choses. Des mots, ils en seraient ensuite venus aux mains.
UN SEUL COUP, SELON L'AUTOPSIE
Puis, d'après les premiers éléments de l'enquête du groupe criminel de la sûreté départementale, l'auteur présumé des faits meurtrier présumé serait parti chercher son couteau dans sa voiture, aurait sorti Maurice Euloga du bar avant de lui porter un coup au niveau du coeur. L'autopsie pratiquée jeudi après-midi a révélé qu'un seul coup avait été donné.
Encore conscient à l'arrivée des secours, la victime est décédée trois heures plus tard, au CHU de Fort-de-France. Très connu dans le milieu culturel et médiatique, Maurice Euloga avait eu une longue carrière dans l'animation d'émissions et d'événements divers, notamment des concerts pour les jeunes. Créateur de concepts nouveaux, il était le fondateur de « Mo club Mo » , le rendez-vous de la jeunesse le mercredi sur la Savane.
SOURCE: R.L.France-Antilles Martinique-09.03.2013
http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/le-meurtrier-presume-de-maurice-euloga-ecroue-196310.php  

 
Vign_ef6d46132073249d74a4f82415beec97
Le meurtrier présumé de Maurice Euloga présenté aujourd’hui

8 mars 2013 | 06 H30
 
Le sexagénaire impliqué dans la mort de l’ancien animateur sera présenté à la justice ce vendredi pour sa mise en examen et le juge devra statuer sur une détention ou l’attente du procès.
Les 48 heures de garde à vue de cet homme auront permis aux enquêteurs de mieux cerner les circonstances qui ont provoqué le décès de Maurice Euloga. Mardi soir, la victime et son meurtrier présumé s’affrontaient dans une partie de dominos dans un bar à la Croix Mission au Lamentin. Sous fond d’alcool, le ton serait monté entre eux. Le sexagénaire, aurait quitté les lieux pour aller récupérer l’arme blanche.
C’est ce détail important qui pourrait jouer de tout son poids dans sa mise en examen ce jour. Le juge instructeur en charge de l’affaire au lieu de le poursuivre pour meurtre pourrait requérir l’assassinat. Généralement dans les affaires d’homicide, quand une arme a été cherchée hors de la scène de crime, les magistrats estiment qu’il y avait une volonté de tuer. L’alcool pourrait être aussi un facteur prouvant que le jugement du meurtrier présumé a été altéré, s’il est prouvé qu’il est un consommateur régulier.
Le juge des Libertés et de la détention sera ensuite saisi pour statuer sur sa remise en liberté ou pas. Le magistrat devra vérifier si l’homme détient toutes les garanties nécessaires pour ne pas fuir et être présent jusqu’à son procès et d’autre part qu’il ne réitère pas ces faits de violence à cause de son addiction à l’alcool.
SOURCE :--- http://radiocaraibes.net/Le-meurtrier-presume-de-Maurice.html  
 
Vign_maurice-euloga


vie locale
L'animateur Maurice Euloga sera enterré mardi au Lamentin
Par Joseph Nodin
Publié le 10/03/2013 | 04:00, mis à jour le 10/03/2013 | 04:00
L'autopsie pratiquée en fin de semaine, confirme que l'ancien animateur culturel et de télévision est bien décédé suite au seul coup de couteau reçu de son agresseur. Ses proches préparent ses funérailles.
Les proches de Maurice Euloga, sont autorisés à organiser ses funérailles, quelques heures après l'autopsie. Cet examen médical confirme que l'ancien animateur culturel et de télévision a bien été tué d'un seul coup de couteau au coeur. Les faits se sont déroulés mardi soir au Lamentin, après une soirée alcoolisée. Son agresseur, un vieil ami de 64 ans, avait reconnu les faits dés le lendemain du drame. Il est en détention au centre pénitentiaire de Ducos, dans l'attente de son procès.
Maurice Euloga, 52 ans, était un ancien animateur culturel du Sermac, à Fort de France. Très apprécié du public, il a pris beaucoup d'initiatives heureuses en faveur des enfants. Il a surtout connu sa période de gloire à la télévision en inventant un concept où l'on pouvait parler de politique dans des émissions de variétés.
La dépouille de Maurice Euloga sera exposée lundi soir à l'espace funéraire de la Joyau à Fort de France. Il sera enterré le lendemain après-midi au Lamentin après une cérémonie religieuse à l'église de la ville.
SOURCE : Joseph Nodin
http://martinique.la1ere.fr/2013/03/09/l-animateur-maurice-euloga-sera-enterre-mardi-au-lamentin-19357.html  
 
Vign_miniaturemax

Maurice Euloga sera inhumé mardi
MAXImini.com | Faits-divers - Publié le 11/03/2013 à 08:39:06 en Martinique
François LABETOULLE

Après avoir été mortellement poignardé par un de ses amis, Maurice Euloga rejoindra, mardi, sa dernière demeure. Son meurtrier attend, quant à lui, son procès à l'ombre de la prison de Ducos.
En fin de semaine dernière, une autopsie a bien été pratiquée sur le corps de Maurice Euloga. Elle n'a pas révélé grand-chose, si ce n'est la confirmation que la victime a bien été tuée par un seul coup de couteau. Maintenant, la famille peut organiser les obsèques de Maurice Euloga et entamer son travail de deuil.
Maurice Euloga avait connu son heure de gloire à la télévision, pour laquelle il avait animé une émission.
Son agresseur en attente de procès
L'homme de 64 ans qui a tué Maurice Euloga est incarcéré au centre pénitentiaire de Ducos où il attend son procès. Il risque un très lourde peine. Pour l'heure, mardi aura lieu la cérémonie religieuse des funérailles de Maurice Euloga au Lamentin. Il sera inhumé dans l'après-midi au cimetière de la commune.
Pour ceux qui souhaitent lui rendre un dernier hommage, son corps sera exposé dès lundi soir au centre funéraire de la Joyau.
François LABETOULLE
Agence Presse Média Caraibes
Pour lire l’article Cliquez ICI
http://www.maximini.com/fr/news/martinique/faits-divers/maurice-euloga-sera-inhume-mardi-21322.html  

 
Vign_L_adieu_a_Maurice_Euloga

L'adieu à Maurice Euloga
franceantilles.fr13.03.2013
Maurice Euloga a rejoint sa dernière demeure mardi après-midi. Une foule nombreuse a fait le rendez-vous pour saluer une dernière fois, la mémoire de l'ancien animateur télé et fondateur du célèbre « Mo club Mo ». Maurice Euloga, tué d'un coup de couteau a succombé à ses blessures mardi soir, à l'issue d'une bagarre au Lamentin. Il a été inhumé au cimetière du Lamentin.

SOURCE : -- franceantilles.fr -13.03.2013
http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/societe/l-adieu-a-maurice-euloga-196710.php  

 
Vign_euloga


vie locale

Maurice Euloga enterré dans la dignité

• Par Joseph Nodin

•             Publié le-14/03/2013 | 03:00, mis à jour le 14/03/2013 | 03:00

Une semaine après sa disparition tragique, l'ancien
animateur culturel et de télévision, a été accompagné par une foule de parents
et d'amis au cimetière du Lamentin.

"On va faire quelque chose pour lui, on ne va pas le
laisser comme cela", disait récemment une personne proche de Maurice
Euloga. Cet espoir est allé au delà des espérances, car c'est une foule qui a
rendu un dernier hommage à l'ancien animateur du service culturel de la ville
de Fort de France.

L'histoire retiendra qu'il fut le créateur du "mô club
mô", une sorte de récréation culturelle pour les enfants. Maurice Euloga a
aussi marqué la télévision dans les années 80-90 en apportant une touche de
fantaisie supplémentaire dans des émissions sur TCI et RFO ( aujourd'hui Martinique
1ère).

 

Pour son dernier voyage, plusieurs dizaines de personnes lui
ont merci. Maurice Euloga est décédé tragiquement, mardi 5 mars au Lamentin,
tué d'un coup de couteau, par un homme de 64 ans, aujourd'hui en prison.

SOURCE : Par Joseph Nodin

http://martinique.la1ere.fr/2013/03/13/maurice-euloga-enterre-dans-la-dignite-20225.html


L'adieu à Maurice Euloga
 
Vign_13_ws1008479790

PROCÈS

Faits divers - Un couteau contre une insulte

 

La cour d'assises juge depuis hier Christian Néret, 65 ans, poursuivi pour le meurtre de l'ex animateur de télévision

Maurice Euloga  le 5 mars 2013, lors d'une bagarre sur fond d'alcool.

H.BR.                                                                                                 Mercredi 03 décembre 2014-

-------------------------------------------//////////////////----------------------------------------------------

 

La cour d'assises juge depuis hier Christian Néret, 65 ans, poursuivi pour le meurtre de Maurice Euloga le 5 mars 2013, lors d'une bagarre sur fond d'alcool.

Comment une dispute autour d'une partie de dominos qui n'a même pas eu lieu a pu se terminer par un meurtre ? Comment une altercation verbale colorée par des jurons et des provocations a pu finir dans le sang ? C'est tout cela que les jurés tentent de comprendre depuis hier. Une chose est certaine, la consommation d'alcool a envenimé les choses ce 5 mars 2013. Ce jour-là, il est aux alentours de 20 heures, Maurice Euloga et Christian Néret se trouvent dans un bar situé rue Gueydon à Croix Mission au Lamentin. Le ton monte entre les deux hommes. Le sexagénaire qui se trouve dans le box des accusés aujourd'hui demande à Maurice Euloga d'avoir une franche explication. Il se rend dans son véhicule et revient avec un couteau qu'il cache sous ses vêtements. L'accusé agrippe la victime et l'entraîne à l'extérieur. S'ensuit alors une bagarre de laquelle l'ancien animateur très connu dans le milieu culturel ne va jamais se relever. Touché dans la région du coeur, il décède des suites de ses blessures dans la soirée.« C'est une bousculade, je n'ai pas fait de coup sur Monsieur Euloga. Je ne suis pas un assassin, je regrette d'avoir eu un couteau. Je ne voulais pas la mort de Monsieur Euloga » . Ce seront les premiers mots, à la barre, de Christian Néret. Il faut savoir que tout au long de l'instruction du dossier, l'accusé a livré plusieurs versions des faits qui lui sont reprochés.

« J'ÉTAIS ÉNERVÉ, JE VOULAIS PARTIR »

On apprend, au cours des débats, que Christian Néret avait déjà eu une altercation avec un autre client quelques semaines auparavant. Il avait déjà sorti un couteau. Des faits relatés également par le gérant du bar à l'époque. Sur le drame du 5 mars 2013, ce témoin déclare : « Deux claques auraient suffi... Maurice Euloga était inoffensif... il était très taquin » .Les témoins écartent la thèse de l'accident avancée par l'accusé. En effet, ils affirment avoir entendu la victime pousser un cri avant de chuter au sol. « Pourquoi vous n'avez pas laissé le couteau dans la portière ? » demande la présidente de la cour d'assises. La magistrate estime que Christian Néret a choisi de porter un couteau sur lui. « La version que vous donnez est impossible, c'est scientifiquement contesté » explique la présidente de la cour.« Je suis devant la justice, j'ai fait une bêtise. J'admets que je dois être puni » , concède l'accusé qui demande pardon à la famille.

ALCOOL ET NERVOSITÉ : LE DANGEREUX COCKTAIL

« Il faut une certaine force pour sectionner une côte » explique le médecin légiste. L'expert dit que la lame du couteau a perforé le coeur, touchant le ventricule droit. Il apparaît que les insultes proférées par Maurice Euloga le jour du drame constituent l'élément déclencheur de la bagarre. À cela, l'un des trois enfants de la victime qui se trouve sur les bancs des parties civiles aura une réponse qui va susciter une vive émotion. « Au nom de ma famille, je vous pardonne, Dieu fera le reste. Si à chaque parole blessante je devais faire ce qu'a fait Monsieur Néret, il ne resterait pas grand monde dans mon entourage » lâche l'une des filles de Maurice Euloga. L'enquête de personnalité parle d'un homme qui se sait nerveux et qui peut boire exagérément.« Est-ce que l'alcool accentue votre nervosité ? » demande la présidente de la cour. L'homme dit qu'il n'a pas beaucoup d'amis et qu'il n'est pas accro à l'alcool. La cour va alors lui rappeler deux faits qui lui ont valu des soucis avec la justice à cause de sa nervosité et aussi pour une conduite sous l'empire d'un état alcoolique.Les débats reprennent ce matin avec les rapports du psychiatre et du psychologue qui ont examiné l'accusé.

Le verdict est attendu dans la soirée.

Compte rendu d'audience H.Br.

---------------------------////////////////////////---------------------

Après deux jours d'audience, les jurés ont condamné Christian Néret à 15 années de réclusion pour avoir donné la mort à Maurice Euloga, le 5 mars 2013 au Lamentin au cours d'une bagarre.

SOURCE :  http://www.martinique.franceantilles.fr/

lire la suite veuillez cliquer ICI

http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/j-ai-fait-une-betise-j-admets-que-je-dois-etre-puni-282868.php#

 
Vign_52
 
Vign_1

Maurice Euloga tué en pleine rue
6 mars 2013 | 10 H00 

Maurice Euloga, ancien animateur de télévision, a été mortellement blessé à l’arme blanche mardi soir dans le bourg du Lamentin. 

Agé de 52 ans, Maurice Euloga a succombé après avoir été transféré à l’hôpital. L’homme a été retrouvé par les pompiers, seul, en pleine rue, vers vingt heures, à la Croix-Mission, blessé au niveau du buste.
Son meurtrier présumé s’est rendu mercredi matin vers 8 heures, au commissariat du Lamentin, évoquant une soirée alcoolisée et une dispute qui aurait mal tourné.

SOURCE : rci Martinique
http://www.rci.fm/Maurice-Euloga-tue-en-pleine-rue
 
Vign_22
 
Vign_25
 
Vign_2
Maurice Euloga tué d'un coup de couteau

Crédit photo Mano LOUTOBY -franceantilles.fr06.03.2013
 

L'ancien animateur sur Télé Martinique et ATV, très connu dans le milieu culturel, a succombé mardi soir à ses blessures, à l'issue d'une bagarre au Lamentin. L'auteur présumé, âgé de 64 ans, s'est présenté ce matin au commissariat du Lamentin. Davantage d'informations dans notre édition de jeudi

.
SOURCE:franceantilles.fr06.03.2013


 
Vign_24
Vos commentaires


paindoux— 07.03.2013 recommander (0)

Horrible

Je crois que le monde est devenu fou et que rien ne peut arrêter cette violence gratuite qui s'est mise en place. 
 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 
chadoune— 06.03.2013 recommander (0)

La perte d"un Animateur

Maurice a fait beaucoup pour la Martinique en dépit de tout et malgré tout
Hommage a un grand de l"éducation Populaire
Il ne s'improvisait pas il était vrai
Une histoire de vie malheureuse et une fin tragique
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 
Vign_13
 
Vign_23
L'animateur Maurice Euloga tué à coups de couteau
Publié le 06 mars 2013
Maurice Euloga est décédé des suites de ses blessures mardi, après avoir, semble-t-il, reçu des coups de couteaux au ventre en plein bourg du Lamentin.
La victime a été retrouvée gisant en sang dans une rue. Prise en charge par les secours, elle est décédée durant son transfert à l'hôpital. L'auteur présumé de l'agression mortelle s'est rendue aux gendarmes. Il s'agirait d'un règlement de compte, après un différend remontant au carnaval. Animateur populaire dans les années 90, Maurice Euloga participait notamment aux émissions "Mano Noël" et "Mo clu b mo".
Source :ATV Lire l'article complet
http://www.atv.mq/infos-focus.php?id=115  
 
Vign_19621_612020388824145_1824764561_n
Micheline Aurokiom
tout ça est bien triste de terminer sa vie dans de telles conditions Paix a son AME
 
Vign_53
Pierre Gilles Gills
victime du systéme trop tolérant avec les malfaiteurs venduers de désillusions aux bienfaiteurs de la société
 
Vign_12
 
Vign_4
 
Vign_8
 
Vign_196310_fam_13860_01_02_02_164x123p
Maurice Euloga, le père du « Mo club Mo » était très connu dans le milieu culturel. (Marie-Claude Delbé)
 
Vign_2
 
Vign_euloga_maurice-74
 
Vign_hh-maurice-1
 
Vign_hh-maurice-2
 
Vign_maurice-100
 
Vign_maurice-101
 
Vign_0
 
Vign_euloga_maurice-74
 
Vign_13
 
Vign_L_adieu_a_Maurice_Euloga-------------

 

              Maurice Euloga
a rejoint sa dernière demeure mardi après-midi.
 Une foule nombreuse a fait le rendez-vous pour
 saluer une dernière fois, la mémoire de l'ancien
 animateur télé et fondateur du célèbre
« Mo club Mo ». Maurice Euloga, tué d'un coup
de couteau a succombé à ses blessures mardi
soir, à l'issue d'une bagarre au Lamentin.
Il a été inhumé au cimetière du Lamentin.
SOURCE : .martinique.franceantilles

http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/societe/l-adieu-a-maurice-euloga-196710.php?pos=0#pubs_top
 
Vign_euloga_maurice-74_ws1008768804
 
Vign_24
 
Vign_13_ws1008479790

Martinique

  Faits divers

Le meurtrier de Maurice Euloga,

animateur populaire de télévision a été

condamné à 15 ans de réclusion criminelle.

La cour d'assises de Fort de France

a donc condamné le meurtrier de l'animateur

de télévision à 15 ans de réclusion criminelle,

malgré ses excuses prononcées à la famille.

Les faits remontent au 5 mars 2013 au bourg

du Lamentin, ce jour-là une partie de dominos

se déroule entre plusieurs amis.

Christian Néret, 63 ans au moment des faits,

ne supporte apparemment pas les moqueries

de l'animateur au sujet de sa famille, raconteront des témoins.

Il se dirige alors vers sa voiture pour y

récupérer un couteau avant d'asséner

plusieurs coups à sa victime.

Maurice Euloga, âgé de 52 ans décède

quelques minutes après les faits.

SOURCE : http://www.domactu.com/

pour en savoir plus cliquer ICI

http://www.domactu.com/actualite/141231832824113/martinique-le-meurtrier-de-maurice-euloga-condamne/

 

© 2010
Créer un site avec WebSelf